Recyclage des téléphones cellulaires et tablettes Rive-Nord

On entend de plus en plus parler de recyclage. Que ce soit les plastiques, les tissus, les verres, les machines, les appareils électroniques ou encore la nourriture, tout sinon presque tout peut faire l’objet de recyclage depuis quelques années. Pour répondre à la sonnette d’alarme et agir contre la dégradation fulgurante de la planète, des solutions ont été pensées. Puisque les écologistes font des pieds et des mains pour réduire et éliminer les comportements qui entrainent la pollution de la Terre, certaines entreprises ont pris le pas en proposant le recyclage des téléphones cellulaires et tablette. Ces appareils électroniques s’achètent et se remplacent assez souvent. Ils sont donc un facteur de pollution important. Heureusement qu’ils contiennent des pièces recyclables.

Que faut-il comprendre par le terme recyclage ? 

Le recyclage renvoie à la récupération d’objets abîmés ou déjà utilisés afin de les réintroduire dans le commerce après un traitement adapté de certains des matériaux qui les composent. Le recyclage n’est pas une activité de génie. La liste des objets recyclables est non négligeable. Que ce soit du papier, du métal, du verre, des déchets de cuisine, il est tout à fait possible de procéder à un recyclage après une première utilisation afin d’offrir une nouvelle vie aux objets et plus particulièrement aux appareils électroniques.

Quels sont les avantages du recyclage ?

On l’a dit recycler fait du bien à la terre par rapport à la préservation des ressources et à la protection de l’environnement, mais pas seulement. Voici quelques avantages :

/

Une aide à l’économie : le recyclage contribue à créer des emplois. En effet, actuellement, les entreprises qui font le recyclage de téléphones cellulaires et tablette par exemple emploient un grand nombre de personnes. Que ce soit à Laval, à Terrebonne, à Lorraine, le recyclage a permis de créer des emplois, de réduire le chômage et donc de soutenir l’économie dans la localité ;

Une bonne image pour les entreprises : la traque aux entreprises polluantes est plus que jamais d’actualité. Faire partir des entreprises qui se soucient de l’environnement est bénéfique. Concevoir des produits qui peuvent être recyclés améliore grandement le profil de l’entreprise aussi bien chez le grand public que chez les consommateurs.

Recyclage, par qui, comment et de quoi ?

De nombreuses entreprises offrent des services de recyclage, mais certaines se spécialisent dans le recyclage de matériels électroniques et bureautiques à savoir les téléphones essentiellement. C’est ainsi que dans la région de la Rive-Nord de Montréal, il est aisé de contribuer à la préservation des ressources en faisant recycler ses vieux téléphones ou tablettes. https://www.infoliquidationrecycle.com/ intervient dans le recyclage de téléphones et tablette sur la Rive-Nord.

Les déchets électroniques en chiffre

Au Canada, les ordinateurs portables, les téléphones cellulaires et les tablettes font le quotidien des habitants. Ces gadgets ayant une durée de vie restreinte, ils sont très souvent remplacés. Que ce soit à la poubelle ou dans un coin du grenier, de nombreux appareils électroniques finissent aux oubliettes même si plus de 80 % des composants électroniques sont réutilisables. Au niveau mondial, plus de 60 millions de tonnes de déchets issus des appareils électroniques sont produites par an. Au Canada, le poids des rejets électroniques produits en 2019 était de plus de 50 millions de tonnes. Si les produits électroniques sont de plus en plus cause de pollution, il faut aussi reconnaitre que les efforts pour encourager le recyclage sont non négligeables. C’est à cet effet qu’un système de collecte a été mis en place pour faciliter les choses. Que vous soyez à Bois-des-Fillion, Blainville, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Oka, Rosemère, Sainte-Anne-des-Plaines, Sainte-Thérèse, Deux-Montagnes, Saint-Eustache, Pointe-Calumet, Saint-Joseph-du-Lac, Saint-Placide, Mirabel et Saint-Jérôme, Boisbriand, ou Repentigny, il est tout à fait aisé de faire recycler vos déchets électroniques.

Comment faire recycler son vieux téléphone cellulaire ?

Pour faire recycler un vieux téléphone cellulaire ou une tablette, c’est simple. Il faut tout d’abord se rendre sur les sites qui proposent des services de recyclage et se familiariser avec leur mode de fonctionnement. Une fois que c’est fait, vous soumettez votre demande et si elle est acceptée, au bout de 72 heures le ramassage de vos déchets électroniques se fera, et ce généralement sans que vous déboursiez aucun frais, que ce soit pour la collecte ou pour le transport.

Quelles sont les pièces recyclables dans les téléphones cellulaires ?

De l’or, du tungstène, du cobalt, énormément de cuivre, un peu d’argent, du platine, du palladium, etc. Les principales pièces qui sont recyclées dans les téléphones cellulaires sont des métaux.

Comment la récupération de ces métaux se fait-elle ?

Les cartes électroniques qui se trouvent à l’intérieur des appareils subissent différents traitements chimiques, thermiques et mécaniques permettant de dissocier les différents métaux. Une fois cette étape validée, on fait fondre les métaux et on les affine par une électrolyse.

Quelle seconde vie pour les matériaux recyclés ?

Dans le cas des appareils électroniques, les métaux qui sont récupérés servent très souvent à fabriquer de nouveaux appareils. En effet, les industriels ne cherchent pas à savoir s’il s’agit d’un métal recyclé ou non. Ce qui leur importe c’est d’avoir le métal pour fabriquer le téléphone en ne débordant pas de la marge allouer pour. Certains de ces téléphones cellulaires et tablettes sont même réadaptés puis vendus dans les magasins d’occasion. La filière d’occasion est d’ailleurs de plus en plus sollicitée.
Si vous vivez sur la Rive-Nord de Montréal et que vous avez des appareils électroniques qui traînent dans les placards, entrez au plus vite en contact pour donner un coup de pouce aux ressources de la planète.