Blog

Pourquoi et comment réduire vos déchets électroniques ?

La question de la protection de l’environnement est préoccupante. Notre habitat naturel subit de nombreuses agressions qui menacent la survie de l’espèce humaine. La production et la mauvaise gestion des déchets en sont notamment de principales causes.

Les déchets électroniques requièrent un intérêt particulier, car ils exposent à de grands risques et favorisent des pertes considérables. Il est important de faire une gestion efficace de ces détritus pour en tirer de réels bénéfices. Ici, découvrez pourquoi et comment réduire les déchets électroniques !

Les déchets électroniques polluent la nature et les hommes

Un déchet d’équipements électrique et électronique (DEEE) est un dispositif ménager ou professionnel devenu hors d’usage qui généralement fonctionne avec des piles, des batteries ou sur secteur. L’impact de ces déchets est visible sur l’environnement et sur les personnes.

Pollution de l’environnement

Le volume des déchets électroniques augmente de plus en plus. Ceci est notamment favorisé par les nouveaux modes de vie. Cette décennie, le nombre de smartphones achetés a été multiplié par 12. Aussi, chaque foyer Canadien possède en moyenne de 99 appareils susceptibles de devenir des déchets électroniques.

Ces chiffres sont fournis par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME). La tendance des déchets électroniques à la hausse s’explique aussi par le fait qu’on est plus tourné vers le renouvellement que la réparation. Vous pouvez adopter une structure de recyclage informatique et recyclage électronique pour préserver l’environnement.

La quantité de déchets électroniques a été évaluée à 53,6 millions de tonnes rien que pour l’année 2019. Ceci correspond à 7,3 kg de déchets produits par personne. L’impact écologique de ces chiffres est colossal.

La fabrication des dispositifs électriques et électroniques requiert l’usage de métaux ferreux ou non, de métaux précieux, de métaux rares et d’autres substances comme le cobalt, le carbone et le lithium. La seule fabrication de ces équipements génère une quantité astronomique de gaz à effet de serre. Ces matières sont généralement lourdes et persistantes.

En chiffres, la fabrication et la distribution d’un smartphone de 5’’ et d’un ordinateur portable engendrent respectivement une émission de C02 de 32,9 kg et 156 kg. Ces déchets mettent un temps considérable à se dégrader. Ils impactent la santé humaine de façon conséquente.

L’impact des déchets électroniques sur l’homme

Les déchets électroniques affectent la santé et représentent des poisons lents pour les hommes. Les métaux lourds et les substances toxiques de ces détritus polluent les cours d’eau et les terres cultivables. Cela entraine une contamination de toute la chaine alimentaire.

Selon un rapport de l’OMS, près de 18 millions d’enfants et d’adolescents travaillent dans l’industrie informelle des déchets électroniques. En raison de la fragilité de l’organisme de ces enfants, ils sont plus vulnérables au plomb, au mercure, au nickel et aux autres substances nocives dans ces déchets.

Éviter les déchets électroniques : ce que chaque individu peut faire !

En raison de l’impact des déchets électroniques, il urge de mener des actions concrètes pour les réduire. Le recyclage notamment offre de bonnes possibilités de tirer profit de ces éléments. Dans cette lutte, chacun a un rôle prépondérant à jouer.

Éviter les achats compulsifs

En priorité, il faut utiliser moins d’appareils électroniques pour réduire les déchets électroniques. Il faut éviter les achats compulsifs. Avant d’acheter un appareil électronique, il est judicieux de se poser certaines questions. A-t-on vraiment besoin de cet équipement ? Quelle sera sa fréquence d’utilisation ?

En répondant sincèrement à ces questions, vous saurez si votre achat est vraiment utile. Si l’appareil se révèle nécessaire et que vous devez vous en servir ponctuellement, préférez l’option de la location. Ceci participera à la réduction des déchets électroniques. Aussi, les appareils multifonctions sont d’un grand intérêt dans ce processus pour maîtriser les déchets électroniques.

L’entretien de ses appareils électroniques

Un mauvais entretien des appareils électroniques favorise leur détérioration rapide. Ceci augmente la quantité de déchets. Il est alors important que chacun prenne efficacement soin de ses appareils. La poussière et l’eau sont les principaux ennemis des équipements électroniques.

Avec un ordinateur par exemple, la poussière se dépose sur le ventilateur et fait davantage chauffer la machine. À une bonne fréquence, il faut démonter son ordinateur et le nettoyer. Dans ces réalisations, sollicitez l’assistance d’un professionnel pour éviter d’endommager l’appareil.

La poussière sur la télévision s’élimine assez facilement avec un chiffon en microfibre. En outre, il est capital d’éviter que l’eau touche vos appareils électroniques. Avec ces dispositions et bien d’autres, vous rallongez la durée de vie de vos appareils. Par ricochet, vous réduisez la quantité de déchets électroniques.

Recycler ou faire réparer

De nombreuses personnes optent systématiquement pour l’achat d’un nouvel appareil lorsqu’un ancien a une panne. Cette habitude accroît considérablement le volume des déchets électroniques. Plutôt que de faire un nouvel achat, il est judicieux d’opter pour la réparation des appareils en panne.

Vous pouvez aussi envisager de revendre ou de donner ce bien. Notre structure de recyclage au québec permet de se séparer de ces déchets électroniques dans les meilleures conditions.

0 Comments

Postez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.