Blog

Quel impact sur l’environnement ont les déchets électroniques ?

Les innovations technologiques sont constantes apportant de bonnes solutions. Elles créent de nouveaux appareils et équipements électroniques utiles au quotidien. La détérioration et la caducité des dispositifs électroniques requièrent bien de s’en séparer. Certains objets électroniques sont délaissés au profit de nouveaux plus efficaces et plus performants.

La question du devenir de ces dispositifs est une réelle problématique. Une fois sans utilité fonctionnelle, ils deviennent des déchets électroniques avec réelle incidence sur l’environnement. La gestion des déchets électroniques est un enjeu de taille pour tout le monde.

Focus sur l’impact des déchets électroniques sur l’environnement !

Que deviennent les déchets électroniques ?

De nombreux débats sont menés sur le devenir des déchets électroniques. Toutefois, il faut noter qu’il existe un principal mécanisme de recyclage de ces détritus : le programme de responsabilité élargie des producteurs. Il oblige les fabricants et les détaillants d’appareils électroniques à veiller au recyclage de ces produits non fonctionnels.

L’Association pour le Recyclage des Produits Electroniques

Par le biais de l’Association pour le Recyclage des Produits Electroniques (ARPE) du programme, 960 points de dépôts des déchets électroménagers sont établis. Il s’agit d’écocentres et de magasins Bureau en gros. Les déchets sont envoyés aux 25 recycleurs agréés par leur bureau de qualification. Au terme de l’année 2015, le taux de recyclage s’illustre comme suit :

  • 1 % des systèmes audios et vidéos portables ;
  • 40 % d’imprimantes et numériseurs ;
  • 50 % des systèmes audios et vidéos non portables ;
  • 51 % d’ordinateurs de bureau ;
  • 62 % des écrans d’ordinateurs et téléviseurs.

Le taux de portables, de tablettes, de cellulaires et de téléphones fixes recyclés par l’ARPE reste confidentiel.

Néanmoins, le mode de fonctionnement de ce programme suscite de nombreuses polémiques. Les entreprises de ce programme se servent de l’entremise « écofrais » pour faire payer leur facture par les consommateurs.

Par exemple, la facture d’une télé 42 pouces est estimée à 24 dollars. Au cours de l’année 2017, près 16, 5 millions de dollars ont été versés à l’association du programme de recyclage.

Il faut souligner qu’avant 2012, les organisations ne parvenaient pas à répondre efficacement au besoin de recyclage des déchets électroniques même avec les écofrais. À présent, ces contributions assurent le recyclage de tous les déchets électroniques. Les factures sont payées par les consommateurs.

Bien d’autres structures pour le recyclage

En dehors de l’ARPE, d’autres organismes sont en charge du recyclage des déchets électroniques. Il s’agit notamment des structures de recyclage conçu par les entreprises Bell et Vidéotron. Bell récupère les modems et les récepteurs. Vidéotron se charge des cellulaires et des routeurs modems.

Il y a également le réseau parallèle qui dispose de plus de 100 recycleurs. Vous pourrez profiter d’un excellent recyclage de vos déchets au quebec.

Toutefois, la quantité de déchets électroniques recyclés par ces organisations est inconnue. Les déchets électroniques non recyclés vont directement dans les poubelles. Cette quantité de matières également n’est pas calculée. Seule la quantité de déchets récupérés par l’ARPE est estimée.

Pourquoi les déchets électroniques sont-ils si dangereux pour l’environnement et les personnes ?

Les déchets électroniques sont pour la plupart réutilisables ou ils peuvent être recyclés. D’ailleurs, ce sont les détritus avec une croissance d’accumulation des plus rapides. Éliminés de manières inadéquates (incinérés ou jetés dans les décharges), ils ont un impact écologique colossal.

Les produits comme le plomb et le cadmium fréquemment utilisés dans la fabrication de ces outils électroniques sont des substances très toxiques et très persistantes. Ils affectent l’air, le sol, l’eau et les personnes.

Aussi, il faut noter que les ordinateurs sont constitués de métaux précieux comme l’or, le platine et l’argent. L’extraction de ces derniers requiert l’utilisation d’une impressionnante quantité d’énergie et de surface. Elle aurait un impact moindre si les matières provenaient d’un milieu naturel.

Le recyclage informatique et le recyclage électronique doivent être pris très au sérieux. En outre, les déchets électroniques constituent une menace pour l’environnement et les personnes. C’est d’autant plus le cas, dans les pays sans réglementation dans ce cadre. Des appareils usagés détériorés ou ne respectant plus les normes en vigueur y sont convoyés.

L’Union européenne a mis en place deux directives. La première se rapporte aux déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). La seconde est relative à la limitation de l’utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques.

La mise en application de ces directives dans les pays de l’Union européenne est encore à un stade expérimental. En dehors de l’Union européenne, d’autres grands États comme les États-Unis, la Chine, le Canada, l’Australie et le Japon s’activent pour mettre en place des systèmes de gestion de déchets électroniques optimaux.

Que peut-on faire contre les déchets électroniques ?

Pour lutter contre les déchets électroniques, de nombreuses solutions sont envisageables. Pour commencer, il faut éviter d’acheter n’importe quel appareil électronique. Acquérez uniquement des appareils électroniques sur mesure et de qualité qui répondent à un besoin urgent et utile.

Il est possible d’avoir des équipements électroniques multifonctions pour limiter la quantité de ces déchets. La location de matériel électronique de bonne qualité est une excellente option dans plusieurs cadres. Plutôt que d’acheter un appareil électronique à utiliser ponctuellement, il est plus bénéfique de procéder à de bonnes locations.

Aussi, il est possible d’acheter des appareils électroniques d’occasions ou de donner ceux qui ne sont plus utiles. Avec cette alternative, il faut s’assurer que le dispositif soit toujours fonctionnel et d’actualité.

En outre, il est important d’utiliser ses appareils électroniques le plus longtemps possible. Ceci passe par une bonne utilisation et par un bon entretien. Surtout, chaque état devrait prendre de bonnes dispositions pour une gestion efficace de ses déchets électroniques.

0 Comments

Postez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.